Skip to content

Campster – Le van aménagé de Pössl sur base de Citroën SpaceTourer

Depuis notre escapade en van à Sankt Peter-Ording, nous rêvons d’acheter un minibus aménagé pour voyager en famille. Début juillet, j’ai eu le plaisir de découvrir le nouveau projet du constructeur allemand de camping-car Pössl, à savoir le Campster. Il s’agit d’un van aménagé ayant pour base un Citroën SpaceTourer de 4,95 mètres de long. Je l’attendais, Pössl l’a fait.

campster-nouveauté-van-aménagé

Aménagement du Campster

Le Campster présente un plan d’intérieur classique très proche du Volkswagen T6 California. On retrouve une cuisine équipée, un frigo et des rangements pour les vêtements sur le côté gauche. Le bloc cuisine intègre une bouteille de gaz de 2,8 kg et un évier. Il est possible de monter une table au bloc cuisine comme dans le Volkswagen T6 California.

Un toit relevable conçu par l’entreprise allemande SCA permet d’étendre le nombre de couchages à 4 personnes. En plus de l’espace de couchage disponible en bas (1,99 m x 1,14 m) quand la banquette arrière est rabattue, le van dispose ainsi d’un second espace de couchage sur le haut du bus (environ 2,00 m x 1,20 m). Il est aussi possible d’ouvrir la toile sur le devant du toit et de bénéficier ainsi d’une vue panoramique depuis le haut du véhicule.

Un des gros avantages du Campster est qu’il est possible de sortir le bloc cuisine. On n’est donc pas contraint à cuisiner dans le van. Et c’est tout de suite plus agréable. On évite ainsi les odeurs de cuisine désagréables dans le véhicule. Je me souviens de l’odeur de sauce tomate dans le Volkswagen T5 California que nous avions loué l’année dernière… Pas terrible.

campster-extérieur-gauche

Utilisation au quotidien du Campster

Le Campster est de par sa taille facile à utiliser au quotidien. Long de 4,95 mètres et haut de 1,99 mètres (toit rabattu), le van peut être garé sans difficultés en ville, dans un garage ou dans un parking souterrain. Il est aussi possible d’ajouter une banquette supplémentaire (3 personnes) lorsque la cuisine est sortie du véhicule – pour transporter ainsi jusqu’à 6 personnes en plus du conducteur. Le Campster offre donc beaucoup de flexibilité suivant les différentes utilisations. L’ajout de sièges « solo » à l’arrière du véhicule est aussi possible.

Le Campster dispose aussi de deux portes coulissantes – une à droite et une à gauche – ce qui peut s’avérer très intéressant au quotidien pour charger et décharger plus facilement. A noter que le hayon arrière peut également être ouvert, ce qui permet d’accéder rapidement au contenu supérieur du coffre sans avoir à ouvrir la porte arrière dans son intégralité.

campster-ouverture-fenêtre-arrière

Conclusion

Disponible avec des motorisations allant du petit 1.6 l BlueHDI (95 cv) au gros 2.0 l BlueHDI (180 cv), le Campster est commercialisé à partir de 37.999 euros (en Allemagne) – ce qui le rend très attractif par rapport au Volkswagen T6 California et au Mercedes Marco Polo qui coûtent bien plus cher à l’achat. Le concept est très séduisant pour ceux qui recherchent un véhicule spacieux utilisable au quotidien et offrant la possibilité de faire des petites excursions camping spontanées en famille.

Et si vous n’êtes pas fan de la couleur bleu turquoise du Campster, d’autres couleurs sont bien entendu disponibles au catalogue Citroën / Pössl. Je suis personnellement fan du Campster en blanc. Je me suis d’ailleurs amusé à faire un montage photo rapide d’une version « Black and White » du SpaceTourer et du Campster – pour leur donner un look un peu plus jeune et sport.

Citroën SpaceTourer Tuning Sport "Black and White" Edition

Campster Blanc Sport

Crédits photo: Pössl / Papa 007 pour le SpaceTourer et le Campster Édition « Black and White » (photo originale de Norbert Aepli sous Creative Commons CC-BY 4.0)

Sources: Pössl / Promobil.de

2 commentaires

  1. Breizh Breizh

    Bonjour,
    Ce SpaceTourer me plaît beaucoup et se fait en allemange.
    Puisque c’est loin où Je suis en France (Bretagne).
    Est ce qu’y en a aussi en France qui font ça ?
    Merci

Laisser un commentaire