Skip to content

Road trip en Volkswagen T5 California: à la découverte de l’ElbeCamp

Lors de notre dernier road trip en van aménagé VW T5 California, nous nous rendons entre mecs, père et fils, à environ 10 km de chez nous au camping de l’ElbeCamp. En effet, il n’est pas forcément nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour se dépayser et passer un bon moment « aventure » en famille ! Le camping de l’ElbeCamp est un lieu unique à Hambourg. Situé directement au bord de l’Elbe à une petite demi-heure du centre ville, il dispose d’une plage de sable et d’une vue imprenable sur les bateaux containers arrivant ou quittant le port.

VW T5 California - ElbeCamp

Location du van chez PaulCamper

Je ne m’y prends pas à l’avance pour réserver le van cette fois. Après moult recherches sur internet, je tente finalement l’aventure chez PaulCamper. Je choisis un Volkswagen T5 California Comfortline (équipé d’une cuisine et d’un frigo). Il s’agit d’un particulier qui me loue son véhicule via le service PaulCamper. Coût de la location : environ 170 euros pour deux jours. PaulCamper, c’est un peu le Airbnb du van aménagé. Quelques bémols cependant concernant ce service : j’ai dû amener une caution en cash (1.000 euros) lorsque j’ai récupéré le véhicule. En tant que Français, ça fait bizarre de se balader avec une telle somme que l’on donne finalement à un inconnu. Un système de prélèvement automatique aurait été préférable. Enfin, bien que je prenne possession du véhicule en milieu d’après-midi le vendredi, je dois le rendre le dimanche avant 12 heures pour des raisons d’assurance. Le propriétaire aurait été d’accord pour que je lui ramène le van vers les 14 heures. Bref. Rien de grave. Tout s’est finalement bien passé avec PaulCamper – et je recommande ce service !

Le camping de l’ElbeCamp

Nous sommes début octobre. Nous voyageons donc hors saison. Bien qu’il ne fasse pas très chaud, le camping de l’ElbeCamp est encore bien fréquenté. A droite de l’entrée, il y a une petite dizaine de Volkswagen California. Un peu plus loin, des camping-caristes. Nous arrivons vendredi tard en soirée et sommes placés le long de la route menant au camping. Le premier soir, nous sommes tout seuls sur cette partie du camping. Le luxe. Le deuxième soir, nous sommes pris en sandwich entre deux camping-cars géants arrivés en journée le samedi. Mais aucun souci, le silence règne à partir de 22h et nos voisins sont discrets. A noter que, bien que l’été soit passé, le restaurant / bistro du camping est ouvert. Il est possible d’y acheter son petit déjeuner le matin. Cependant, nous cuisinons et prenons notre petit déjeuner directement dans le bus, ça va de soi en tant que campeurs !

Petit déjeuner dans le van aménagé VW T5 California.

Le camping de l’ElbeCamp est bien équipé pour les enfants. Il y a entre autre une aire de jeux très sympathique pour des bambins de tous âges. Elle est située directement au niveau du restaurant : c’est idéal pour surveiller ses jeunes en profitant d’un bon café en terrasse. Un peu plus loin, quand on se dirige vers l’Elbe, il y a une plage. Elle est très grande. Nous jouons avec notre frisbee « Aerobie Wurfring Sprint » (et ouais, la classe) – et cette fois sans craindre qu’il ne finisse son trajet dans une voiture ou dans un arbre.

Aire de jeux pour enfants à l'ElbeCamp.

Les sanitaires du camping sont propres. Le soir, le camping est calme (attention nous voyageons hors saison). La nuit, rien à signaler, tout le monde dort – ce qui est pour nous une bonne chose car nous choisissons de dormir dans le Volkswagen T5 California avec le toit ouvert. Nous entendons donc tous les bruits aux alentours (c’est comme dormir dans une tente). Côté finances, c’est bien aussi : nous avons payé environ 20 euros par nuit. Bref, un « spot » que nous n’hésiterons pas à refaire, à deux ou à quatre au grand complet avec la famille !

Plage ElbeCamp

Camping deluxe en VW T5 California

Voyager en van aménagé Volkswagen California, c’est cool – surtout lorsqu’on n’est « que » deux. On ne se marche pas dessus, il y a de la place pour tout le monde. Nous choisissons de dormir en bas dans le van car les nuits d’octobre peuvent être froides. Pour la première nuit, je laisse le toit ouvert. Pour se réchauffer, je lance le chauffage auxiliaire de temps à autre. Vers 1 heure du matin, ça caille sec dans le bus. Heureusement que nous utilisons de bons sacs de couchage de trek de la marque Triple Zéro (made in France). Le plus gros problème est qu’il m’est impossible en tant que parent de bien dormir dans de telles conditions. Je me pose toujours les mêmes questions : est-ce que mon enfant est bien couvert ? Est-ce qu’il n’a pas (trop) froid ? Bref, je dors très mal. La deuxième nuit, je choisis de fermer le toit et c’est tout de suite nettement plus agréable. Le chauffage auxiliaire tourne quelques fois. Et moi je fais une bonne nuit de sommeil comme il faut. Je dois toutefois sortir dans le froid glacial en milieu de nuit à cause d’une envie toilettes. Pas top surtout qu’il ne faut pas réveiller le jeune en claquant la porte du van. Petite remarque en passant : attention avec le chauffage auxiliaire, ça fait un peu de bruit (des claquements au démarrage) et ça peut énerver les autres vacanciers les plus proches. Personne ne s’est plaint mais je me suis fait la réflexion plusieurs fois…

Sinon j’ai particulièrement adoré le repas du soir dans le bus avec Super-Fiston. La nuit tombe lentement. Il fait de plus en plus sombre. Le bus est chauffé comme il faut. J’installe la table en deux trois mouvements. Je me sors une bière Becks du frigo. Le petit reçoit un jus de pomme. Je fais chauffer de l’eau sur le gaz. Je coupe quelques morceaux de saucisson avec mon Opinel pour l’apéro. On discute, on rigole, on se fâche (Super-Fiston a réussi à renverser sa purée par terre). Bref, des instants inoubliables, entre père et fils.

Conclusion

Nous passons un excellent weekend à l’ElbeCamp. A deux, en mode aventure avec notre van aménagé VW T5 California ou « Bulli » dans le jargon allemand. Je suis prêt à signer à nouveau sans hésiter pour réitérer l’opération l’année prochaine, peut-être à 4 cette fois avec Maman et la petite. Sinon ma première impression sur les road trips en van Volkswagen California s’est avérée la bonne (voir mon billet Weekend en van VW California à Sankt Peter-Ording) : c’est vraiment cool et culte ! Mais ça peut être un vrai casse-tête logistique, surtout lorsqu’on voyage à plus de 2 personnes. La conception de l’espace intérieur n’est pas optimale, trop petite à mon goût. Et je n’imagine pas voyager en mode nomade à 4 là-dedans. Pour quelques excursions le weekend, pourquoi pas. Encore que… il y a mieux comme véhicule à mon avis ! Je pense ici au Ford Nugget (aménagement Westfalia) par exemple. Quant à l’ElbeCamp, c’est vraiment un bon plan en dehors de la saison estivale. Surtout si vous cherchez un spot qui sort un peu de la norme. Un endroit magique pour tous, parents comme enfants !

N'hésitez pas à commenter cet article!

Laisser un commentaire